info@aquasain.com

Acheter Aquasain

Aquasain

La nouvelle directive européenne de l’eau potable

Le 1er février 2.018 la Commission Européenne a adopté la révision de la législation afin d’améliorer la qualité de l’eau potable, l’accès à celle-ci et en même temps offrir une plus grande information à la population.

Ce nouveau projet prétend renforcer le pouvoir des consommateurs en veillant à ce que les distributeurs d’eau offrent des informations plus claires au sujet de la consommation, de l’analyse des coûts et du prix par litre afin qu’il soit possible de réaliser une comparaison avec le prix de l’eau en bouteille.

Cela contribuera à atteindre les objectifs environnementaux de réduction de  l’usage inutile du plastique, à limiter la trace carbone de l’Union Européenne, ainsi qu’à d’atteindre les objectifs de développement durable pour 2.030 et les objectifs de l’accord de Paris sur le changement climatique. C’est pourquoi. On sera encouragés à opter pour d’autres solutions plus durables, comme par exemple, l’eau du robinet.

La majorité des personnes qui vivent dans l’Union Européenne profitent d’une bonne qualité d’eau potable. Les normes que la Commission propose d’actualiser améliorent la qualité et la sécurité de l’eau, en ajoutant des substances nouvelles jusqu’à maintenant non incluses dans la liste des critères pour déterminer la sécurité de l’eau. Ces inclusions tiennent compte de la connaissance scientifique la plus récente et des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Les substances incluses les plus importantes sont les Chlorates (ClO3) et Chlorites (ClO2) lesquels se limitent à 0,25 mg/l, trois fois moins que le projet de l’Organisation Mondiale de la Santé. Les deux sont des sous-produits de l’hypochlorite, substance utilisée pour la désinfection de l’eau.

Les nouvelles normes exigeront que les États membres améliorent l’accès de tous à l’eau potable. Dans la pratique cela va supposer l’installation du matériel nécessaire à l’offre d’eau potable dans des espaces publics, le lancement de campagnes d’information pour la population sur la qualité de l’eau et l’incitation aux  administrations et édifices publics à offrir l’accès à l’eau potable.

Une autre modification importante de la législation consistera à offrir facilement au public (même en ligne) des informations sur la qualité de l’eau potable et sur son approvisionnement dans la zone dans laquelle il vit, afin de renforcer la confiance dans l’eau du robinet.

En outre, réduire la consommation de l’eau en bouteille peut aider les foyers européens à économiser plus de six cents millions d’euros par an. S’ils confient d’avantage dans l’eau du robinet, les citoyens peuvent aussi contribuer à réduire les résidus en plastique provenant de l’eau en bouteille, y compris les déchets marins. Les bouteilles en plastique sont l’un des articles en matière plastique d’un seul usage que l’on trouve le plus souvent sur les plages européennes.

Parallèlement, la Commission accélérera aussi le travail de normalisation pour que les produits de construction dans le secteur hydraulique du marché intérieur de l’Union Européenne, tels que les réservoirs ou les tuyauteries, ne contaminent pas l’eau potable.

Les principaux piliers de cette nouvelle politique sont:

  • Veiller à ce que la qualité de l’eau potable soit contrôlée conformément à des normes basées sur les résultats scientifiques les plus récents.
  • Garantir un suivi, une évaluation et une application efficaces de la qualité de l’eau potable.
  •  Offrir aux consommateurs une information adéquate, rapide et appropriée..

Dans le programme de travail de la Commission pour 2.017 est inclue la révision de la Directive sur l’eau potable 98/83/CE en réponse directe à l’initiative européenne sur le droit de l’eau.

Commentaires

Laisser un commentaire

Imagen cal

Résolvez les problèmes de calcaire chez-vous grâce au livre

Comment stopper le CALCAIRE à la maison SANS MAINTENANCE

Calculs rénaux, peut-on boire de l’eau du robinet? Dans votre zone: Virginie