info@aquasain.com

Acheter Aquasain

Aquasain

Que pense l’Organisation Mondiale de la Santé du fait de boire de l’eau dure

Le présent chapitre vise à décrire l’étude de l’organisation mondiale de la santé “Calcium et Magnésium in Drinking Water, Public health Significance” qui traite de l’effet de l’eau dure dans la santé publique.

Le but de cette étude était de comprendre comment l’eau potable participe de la prise totale de Calcium et de Magnésium dans l’alimentation et déterminer s’ils ont un rôle important dans la santé, spécialement dans la mortalité par maladies cardiovasculaires.

Ci-dessous, sont décrites les conclusions et les accords des experts.

1. Introduction

Que ce soit le Calcium ou le Magnésium ils sont essentiels à la santé de l’homme. Si l’on ne prend pas de façon appropriée l’un de ses nutriments, cela peut nuire à notre santé.

La nourriture est la principale source de Calcium et de Magnésium. Les produits laitiers sont les aliments les plus riches en Calcium puisqu’ils apportent plus de 50 % du Calcium total dans divers types de régimes alimentaires. Quelques produits alimentaires d’origine vegétale, légumes secs, légumes verts, et  brocoli, peuvent aussi contribuer à l’apport de Calcium dans le cadre de l’alimentation mais le contenu est plus faible que pour  les produits laitiers et la biodisponibilité du Calcium dans les aliments végétaux peut être basse si la concentration d’oxalate ou de filato est élevée. Les sources alimentaires de Magnésium sont plus variées: produits laitiers, légumes, céréales, fruits et fruits secs sont des contributeurs importants.

Même si les concentrations de Calcium et Magnésium dans l’eau potable varient considérablement, les eaux riches en minéraux peuvent fournir d’importantes contributions à l’apport total de ces nutriments dans certaines localités.

2. Essais épidémiologiques

Un grand nombre d’études ont été menées sur les possibles effets sur la santé de la dureté de l’eau potable. La majorité de celles-ci ont fait l’objet d’études épidémiologiques et ont rencontré une relation inverse (c’est à dire, protectrice) entre la dureté de l’eau et la mortalité cardiovasculaire.

3. Calcium

Plus de 99 % du Calcium du corps se trouve dans les os et les dents, où il fonctionne comme un élément structurel clef. Le reste du Calcium fonctionne dans le métabolisme du corps et sert comme signal pour les processus physiologiques vitaux, y compris pour  la contraction vasculaire, la coagulation du sang, la contraction musculaire et la transmission nerveuse.

La prise inadéquate de Calcium a été associé à un plus grand risque d’ostéoporose, de calculs dans le rein, de cancer colorectal, d’hypertension et de crises cardiaques, de maladie coronarienne, d’insulinorésistance et d’obésité.

La majorité de ces affections ont des traitements mais ne se guérissent pas. En l’absence de preuves solides du rôle du Calcium comme élément contributeur unique au titre de ces affections, des estimations des besoins en Calcium sur la base des résultats de la qualité des os ont été menées, avec l’objectif d’optimiser la densité minérale osseuse.

3.1. Ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie de la fragilité des os caractérisée par une masse osseuse basse et la détérioration microarchitectonique du tissu osseux qui accroit les risques de fracture. Le Calcium est le constituant le plus important de l’os et représente 32 % du poids.

Un grand nombre de tests contrôlés choisis aléatoirement démontrent que l’augmentation de la prise de Calcium particulièrement chez ceux qui ont ingéré de faibles quantités de Calcium auparavant, augmente la masse osseuse durant la croissance et réduit la perte osseuse et le risque de fractures dans les phases tardives de la vie.

3.2. Calculs rénaux

La relation entre la consommation de Calcium et la fréquence de calculs rénaux dépend du fait que le Calcium se consomme avec les aliments ou séparément. Le Calcium qui arrive dans l’intestin grêle inférieur en réalité protège des calculs rénaux unissant l’Acide Oxalique (un précurseur des calculs rénaux communs) dans les aliments et réduisant son absortion. Le Calcium absorbé dans l’eau en même temps que la nourriture aurait le même effet.

Les résultats épidémiologiques sont solides en ce qui concerne la présence de Calcium dans l’alimentation, car il réduit le taux de calculs rénaux. Au contraire, les résultats d’une grande étude aléatoire montrent un plus grand risque de calculs rénaux associés aux suppléments de Calcium, sans doute parce que le Calcium n’est pas ingéré avec les aliments ou parce que les compléments ont été pris par ceux qui ont dépassé le niveau supérieur de 2500mg/jour.

3.3 Hypertension et accident vasculaire cérébral

L’hypertension est un facteur de risque pour plusieurs maladies. Cependant, l’hypertension est d’origine multifactorielle, l’apport suffisant de Calcium est associé à un risque moins élevé de tension artérielle élevée dans quelques études mais pas dans toutes. Aucun mécanisme précis n’a été identifié. Les produits laitiers, plus que le Calcium à proprement parler, ont été associés à une tension artérielle faible dans des études prospectives aléatoires avec un risque réduit d’accident vasculaire cérébral.

3.4 Résistance à l’insuline

La résistance à l’insuline est associée aux diabètes de type 2, dont le taux augmente avec l’obésité partout dans le monde. Le Calcium dans l’alimentation peut être impliqué dans la résistance à l’insuline à travers des variations d’hormones régulatrices du Calcium en cas de suffisance ou déficience de celui-ci. Celle ci est une aire de recherche active c’est pourquoi, il est encore trop tôt pour prendre ce résultat clinique comme base pour définir  des recommendations en matière d’apport alimentaire en Calcium.

4. Magnésium

Le Magnésium est le quatrième cation le plus abondant dans le corps et le second dans le liquide intracellulaire. C’est un cofacteur de quelques 350 enzimes cellulaires dont la plupart sont impliquées dans le métabolisme énergétique. Il est aussi impliqué dans la synthèse de protéines et des acides nucléiques et il est nécessaire pour le tonus vasculaire normal et la sensibilité à l’insuline.

Les faibles niveaux en Magnésium sont associés à un dysfonctionnement endothélial, augmentation des réactions vasculaires, à des taux circulants élevés de protéine C réactive et à une diminution de la sensibilité à l’insuline. Le faible niveau de Magnésium est impliqué dans l’hypertension, la maladie coronarienne, le diabète de type 2 et le syndrome métabolique.

4.1 Hypertension

La déficience en Magnésium est liée à l’hypertension avec quelques études épidémiologiques et expérimentales qui démontrent une corrélation négative (c’est à dire bénéfique) entre la pression artérielle et les niveaux sériques de Magnésium.

4.2 Arythmie cardiaque

Des arythmies cardiaques d’origine ventriculaire et auriculaire ont été enregistrées chez des patients ayant un faible niveau en Magnésium. En fait, l’arythmie cardiaque sévère ‘’Torsade de Pointes’’ est traitée avec une thérapie intraveineuse de Magnésium.

4.3 Maladie coronarienne

Chez les humains, une relation inverse (protectrice) a été mise en évidence entre le Magnésium et la maladie coronarienne. Trois études ont démontré une relation inverse entre la concentration de proteine C réactive (un marqueur pro-inflammation) qui est un facteur de risque de maladie coronarienne) et l’apport de Magnésium ou la concentration sérique (sanguine) de Magnésium, ce qui laisse à penser que le Magnésium peut avoir un effet anti-inflammatoire.

4.4 Diabètes mellitus

Plusieurs études ont démontré l’importance du Magnésium pour les diabètes Mellitus de type 2. Deux études récentes ont démontré une relation inverse (protectrice) entre la concentration de Magnésium et le risque de développer les diabètes Mellitus tipe 2. La prise orale de suppléments de Magnésium améliore la sensibilité à l’insuline et le contrôle métabolique dans les diabètes mellitus type 2.

4.5 Fonction gastro-intestinale

L’eau potable dans laquelle le Magnésium et le sulfate sont présents avec des concentrations élevées, peut avoir un effet laxatif, même si les données indiquent que les consommateurs s’adaptent à ces niveaux au fur et à mesure que les risques continuent. Les effets laxatifs sont aussi associés à la consommation excessive de Magnésium pris sous forme de compléments, mais pas au Magnésium pris dans la nourriture.

Commentaires

Laisser un commentaire

Imagen cal

Résolvez les problèmes de calcaire chez-vous grâce au livre

Comment stopper le CALCAIRE à la maison SANS MAINTENANCE

Calculs rénaux, peut-on boire de l’eau du robinet? Dans votre zone: Virginie